Ilimitrof

Entre la France et la Chine, Ilimitrof se définit comme une compagnie tout terrain, à géométrie variable. Des artistes aux compétences diverses (comédiens, musiciens,circassiens, danseurs, scénographes, vidéastes) qui investissent les espaces non conventionnels encore source de liberté. Elle réalise des performances et des spectacles en s’appropriant des espaces larges ou intimes adaptés a tous les publics. Un travail de fond avec les acteurs culturels du territoire avec des effectifs artistiques modulables adaptés au mieux à ces interventions. Les disciplines s’entremêlent, composant des expériences intimes, insolites, au plus proche des publics. Dans nos actions, le spectateur est un partenaire actif. Debout, dans un espace à 360 degré qui porte sens, il est accompagné dans des univers singuliers.


Ilimitrof CPG (2013)

CoArt 2013 – Doc TV (Chine)

2013 – Rencontre chez les Dongbas [+]

Musique, feu, danse-performance, rituel en espace public

Aujourd’hui encore, le peuple Naxi du Yunnan pratique des rituels chamaniques. Leu écriture est antérieure aux hiéroglyphes égyptiens, ils la tracent sur un papier végétal qui nous vienty du fond des âges. la conscience de la fragilité de leur culture dans notre monde moderne est étonnante. Ils désirent faire des rencontres et confronter leurs pratiques à la civilisation occidentale.

L’objectif était d’entrelacer: l’écriture des Naxis, les arts plastiques contemporains, la musique et la danse. Nous avons inscrit ces éléments dans un espace temporel et spatial commun au-delà d’un inconscient archaïque. Sous la direction d’un maître Dongba, le spectateur a été invité à vivre un rituel Naxi « d’aujourd’hui ».

2013 – Homo Erectus [+]

Danse, contorsion & musique

Nous sommes partis chinois et français sur l’idée que les étapes de la vie, de la naissance à la mort étaient un point commun d’humanité et de relation au cosmos. Comment en rendre compte à travers nos différentes cultures? Chacun a été un acteur pragmatique du spectacle, chacun a proposé sa vison du monde. Nous nous sommes retrouvés sur des préceptes immuables.Une rencontre, une naissance, un enfant, l’âge adulte, la vieillesse et la mort.Nous nous sommes entendus sur le fait que rien ne pouvait se faire sans une entité… en relation avec la nature: mystère?

L’incarnation d’un dieu français ou chinois, peu importe. nous avons déroulé le fil d’une vie.

2013 – Torsion [+]

Trio tout terrain

Une relation interactive sur la notion du couple en Chine et en France. Dans un espace improbable: le toit d’une maison traditionnelle chinoise, un danseur performeur et une contorsionniste ont exploré les joies, les peines, les affres et les équilibres de nos relations contemporaines dans le couple. Une française et un chinois ont, par un travail d’improvisation charnelle et corporelle, confronté et uni les étapes de leurs expériences amoureuses. Ce travail a été accompagné par un violon-altiste français, ayant une grande expérience de la culture orientale mongole.

2012 – Détachement [+]

errance entre deux cultures

Les grands récits mythiques, les contes, qu’ils soient d’Orient ou d’Occident, parcourent sans vergogne les tremblements de petits et de grands héros, de leur naissance jusqu’à leur mort. A tous, ils offrent épreuves, victoires, défaites, joies et tourments. C’est ainsi qu’ils se construisent au fil des récits et nous avec, souvent à notre insu, en suivant leurs aventures. C’est en les lisant, en s’appuyant dessus à la façon dont les acrobates, les comédiens, les musiciens, les plasticiens savent se donner les équilibres et les déséquilibres, que les artistes chinois et français rassemblés ont créé Détachement. Dans une présentation scénique pluriforme, ils ont cheminé ensemble pour dire comment chaque âge de la vie offre à l’être ce « vacillement » si singulièrement vertigineux et qui fait le sel de toute existence humaine.