Compagnie Guillaume Bordier

La compagnie Guillaume Bordier a été créée fin 2009. Elle explore et fait se rencontrer des disciplines différentes, de la danse à la scénographie en passant par la musique et le sound design.
La gestuelle et la technique classiques comme point de départ, matières premières. Chercher les lignes, l’équilibre dans le déséquilibre, s’imposer une discipline et une rigueur à l’intérieur de laquelle on trouve sa liberté, partir à la quête d’une fluidité et d’une légèreté qui défient les lois de la pesanteur.
Créer de nouvelles rencontres. Bâtir des ponts entre les disciplines, explorer les liens qui unissent la danse et d’autres univers, investir avec lui d’autres espaces.
Un mouvement chorégraphique qui puise dans l’héritage classique et qui se nourrit de références multiples. Une recherche qui se partage, qui se veut à la fois exigeante et accessible.


Cie Guillaume Bordier (2011)

Fragment 14 – Bande-annonce 2

2010-2011 – Fragment 14 [+]

Danse contemporaine

Un fragment comme le morceau d’une chose cassée, déchirée, brisée. L’un de ses synonymes, le débris, révèle la violence intrinsèque du terme, qui évoque une blessure, une douleur, une perte, tout autant qu’une chose inutile, qu’on jette sans regret. Il peut, à l’inverse, s’apparenter à un vestige, un détail d’une valeur inestimable : la partie qui révélera le tout, la mémoire d’une chose qui aurait pu être à jamais perdue.

Le fragment comme une pulsion qui agit sur l’ensemble des langages scéniques déployés sur le plateau, qui cherchent à révéler la notion dans son ambivalence et ses multiples visages.

2014 – Retour à Quang-Nam [+]

Autobiographie chorégraphique

Dans ce duo, le chorégraphe retrace le chemin mouvementé de sa mémoire, entre sa naissance pendant la guerre du Vietnam, son adoption par des parents français et son parcours inespéré de danseur. Guillaume Bordier a été formé au Conservatoire de la Rochelle avant d’intégrer l’école du New-York City Ballet (School of American Ballet). De retour en France, il débute son parcours de danseur au Ballet Royal de Flandres à Anvers (Belgique). Il est ensuite engagé par Roland Petit, qui le nomme très rapidement soliste au Ballet National de Marseille, puis par Maurice Béjart, avant d’intégrer la compagnie Montalvo-Hervieu. Il fonde en 2009 sa propre compagnie, la Compagnie Guillaume Bordier, et gagne le grand prix de chorégraphie au concours des Synodales de Sens avec la pièce Fragment 14 pour 5 danseurs, sur une composition musicale de Pierrem Thinet.