Les Porcs

2003 – Les Porcs [+]

Les Porcs


"Les Porcs"


2003


Aza Prod


CD

#TitreLength
1Rince cochon [play]1:38
2Maladas [play]2:13
3Fabien [play]3:38
4Au fond d'la cave [play]2:29
5Gueule de bois [play]1:46
6Je travaille [play]1:29
7Choléra [play]2:44
8Pitbull [play]5:46
Le retour des cochons

En 1995, alors qu’il jouait en « première partie » avec le groupe Tinuviel, Pierrem Thinet découvre ébahit ce trio unique de la scène lyonnaise, voir hexagonale: Les Porcs. C’est un véritable choc, tant humain qu’esthétique et il ne s’imagine pas du tout qu’il en sera le nouveau porte-voix quelques années plus tard. En effet, en 2001, Les Porcs ne sont plus que 2, et c’est avec un mélange de crainte et de fascination que Pierrem Thinet accepte de reprendre le chant principal. Pour cela, il se fait rebaptiser « Blob » et découvre une cosmogonie hilarante autour de la bière. Sa voix devient plus âpre et essentielle et son violon alto peut enfin fuser dans les saturations les plus atroces.

Cette nouvelle expérience scénique, tant costumée que éthylique, abouti en 2003 par un disque 8 titres dont le remarqué Je travaille, l’un des hymnes de la scène punk lyonnaise tout juste renaissante.

2006 – Vent d’Haleine [+]

Les Porcs


"Vent d'Haleine"


2006


C'Est Pas Des Manières


CD

#TitreLength
1Ambiance de merde [play]1:49
2Pour la bière [play]1:27
3Concours d'Haleine [play]2:25
4Le Sporc [play]2:18
5Ce matin [play]2:04
6Dolly [play]2:43
7Dieux de la bière [play]1:11
8Tu bois tu fumes [play]2:08
9Feu rouge [play]2:28
10Takykardy [play]1:39
11Kronenbourg [play]2:25
12Maître Kanter [play]1:28
13Enculés d'patrons [play]2:51
14Les sous [play]1:49
15Les mollahs de la canette [play]2:38
16Martien [play]2:52
17Rawhead Rex10:03
18Vendeur de bière [play]1:56
19Goodaven Pass [play]3:06
20Coiffeur [play]1:20
21La haine dans ton slip [play]1:45
22Homme fromage [play]1:29
23Finir la bière [play]1:24
24Les burins22:03
Sus domesticus

En 2006, après maintes crises de foies, il est temps d’éructer un excès de houblon et de poser cette galette formidable. Initialement prévu comme un double album avec un deuxième CD entièrement dévolu au titre Les burins (d’une durée initiale de près de 75 minutes), les finances auront raison de leur déraison et ce titre sera finalement ramené à un montage de 22 minutes, soit le durée maximale pour remplir la place encore libre sur le premier disque.

Mais le corps ayant ses limites, Pierrem Thinet, euh, pardon, Blob mettra fin à sa carrière porcine en décembre 2006, juste avant les fêtes de « Paporc Noel », celles qui soignent la bile tant ce sont de doux excès comparés à ceux de ses comparses ongulés, sans bouder pour autant quelques piges au violon « atroce » quand les copains jouent dans les parages…