Paroles

Le répertoire d’alias Blob est constitué de textes ciselés dans une langue française au service d’une expression rock. Ce sont des chansons aux histoires poignantes, comme celle d’un jeune soldat dans les tranchées de 1914-1918, paralysé par la violence des combats et qui trouve refuge dans le souvenir de sa femme, dont il pétrie le corps à même la boue. Ou le chant de la Femme Squelette, histoire d’amour fantastique tirée d’un conte inuit. Des chansons caustiques aussi, qui se déroulent dans un abattoir à Cherbourg ou dans un hôpital gériatrique on ne peut plus gore. Des récits de voyage également, avec une sorte de Marco Polo en guenilles, un Don Quichotte des steppes qui a passé tellement d’années sans descendre de son cheval que sa carcasse ne fait plus qu’une avec sa monture. Des cris de révolte, aspirations au Grand Soir, et des chansons imprégnées de réalisme, comme celle d’un curé de campagne qui a trop puisé dans le sang du Christ et rend l’âme en pleine crise de foi. L’humanisme est au cœur de ces récits condensés en chansons, des mini pièces de théâtre où la musique tient une place narrative toute aussi expressive que les textes. Écrit sur une période de 15 ans, ce répertoire n’a de cesse d’évoluer et de s’étoffer de nouvelles histoires…

 

Du faux-filet jusqu’au jarret – CD1

 

Du faux-filet jusqu’au jarret – CD2